CHANEL MÉTIERS D'ART 2019/20: CE QU'IL FALLAIT RETENIR DU SHOW

Mis à jour : 18 déc. 2019


Depuis 2002, Chanel dédie chaque année un défilé pour ses métiers d'arts. Ce mercredi 4 décembre 2019, se déroulait le célèbre défilé des métiers d'arts Chanel. Pour l'occasion, Virginie Viard, qui a succédé à Karl en début d'année, présentait la nouvelle collection. Celle-ci représente le dialogue entre elle et les maisons d'arts, et avait pour but de mettre en valeurs les créations de la maison. Zoom rapide sur ce défilé, nommé "Paris-31 rue Cambon"!



1. Le décor


Pour cette collection, Viard voulait rendre hommage à l'endroit où tout à commencé. Cette adresse mythique, du 31 rue Cambon. C'est pourquoi ces dernières semaines, des ouvriers se sont activement mis à la tâche afin de recréer le célèbre escalier aux miroirs où Coco avait l'habitude de regarder ses défilés, assise à la cinquième marche en partant du haut. Viard voulait vraiment mettre l'accent sur le fait que c'était chez Chanel que cela se passait. Pour cela, le décor évoquait également l'appartement de Mademoiselle: un bureau noir, beige, en cristal et doré, toujours intact depuis ce triste jour de janvier 1971. Elle voulait vraiment mettre en valeur ces endroits cozy ou Chanel aimait être, et a également confié que la collection était un mélange entre Karl et Coco.


2. La création


  • Parmi leurs fidèles fabricants, Chanel compte Lemarié, plumassier et fabricant fleurs depuis 1880. La maison est experte en couture, incrustation de fleurs, de plumes, volants. Pour cette collection, ils sont à l'origine des camélias cousues sur les vêtements.

  • Pour les broderies, Chanel fait confiance à Lesage, brodeur et fabricant de tweed depuis 1858. L'atelier Lesage a connu un grand succès, en contribuant à magnifier les créations de Chanel, grâce à un savoir-faire unique. Dans les années 1990, la Maison Lesage va diversifier ses activités et proposer un atelier textile créatif. Le dialogue se perpétue aujourd'hui sous l'impulsion de Virginie Viard. Chanel collabore également avec Maison Montex, autre brodeur depuis 1939, créant des motifs innovants.

  • La Maison Desrues brille par son savoir-faire et sa créativité.Ce parurier, fondé en 1929 par Georges Desrues fournit à Chanel, ses boutons, ses boucles de ceintures, ses bijoux, ou encore ses fermoirs de sacs depuis 1965. Desrues est le premier Métier d’art acquis par la Maison en 1985.

  • Chanel se fait fournir ses chapeaux par la Maison Michel, fondée en 1936. La maison est à l'origine de tous les chapeaux ornant les silhouettes des mannequins de chaque show.

  • La Maison Massaro, fondée en 1894, est l'artisan bottier fétiche de la maison Chanel. Depuis la naissance du célèbre soulier bicolore de Gabrielle Chanel en 1957, les collaborations entre les deux maisons n’ont jamais cessé. Massaro a rejoint les Métiers d'arts en 2002.

  • Pour ses bijoux, c'est à Goessens que Chanel confie leur confection. La maison à été créée en 1950, et c'est depuis la rencontre de Gabrielle Chanel et de Robert Goossens que leur collaboration dure. Ce dernier développe une technicité singulière, à la frontière entre sculpture, orfèvrerie et création de bijou stylisé. C’est ainsi que des pièces sculpturales répondent à des bijoux de facture plus légère, laissant libre cours à l’imaginaire de Chanel.

  • Enfin, les gants sont importants pour la maison Chanel. Causse, gantier depuis plus de cent vingt ans, en crée de raffinés, dont des mitaines, réalisés dans les peausseries les plus nobles et précieuses, souples et fines, rigoureusement sélectionnées. La maison a rejoint les Métiers d'arts tout récemment, en 2012. . 

3. La collection


Afin de matcher avec le thème, les vêtements de la collection regorgent des codes emblématiques de Gabrielle Chanel: le nœud, le blé, la chaîne, le camélia, le double C, le noir, le blanc. Une collection Métiers d'arts créée par Virginie Viard, Directrice Artistique des Collections Mode de Chanel.



4. Les looks beauté


Pour l'occasion, Sam McKnight, hair stylist des stars a crée 2 looks différents. Le premier est naturel, et représente la fille aux cheveux cool. Le second est plus wet et sleek, avec un style boyish, masculin.


La makeup artist Lucia Pica a elle, confié avoir créé trois looks, jouant avec les textures et les matériaux. Pour le premier, elle a ajouté des cristaux dans les coins internes des yeux des mannequins. Elle s'est ensuite inspirée des années 90 pour le second, pour lequel elle a coloré leurs paupières d'ombre argentée. Le troisième look est plus féminin, avec une bouche couleur bourgogne et un peu de couleur au niveau des joues.




Le point de vue de Jade


Un défilé qui, en toute splendeur, rend un parfait hommage à Coco Chanel. Les codes sont respectés, les vêtements ne paraissent ni trop vieux, ni trop démodés. Le travail de Virginie Viard afin de perpétuer l'héritage Chanel est donc remarquable. Une réussite, pour le premier défilé Chanel Métiers d'art sans Karl.


Jade Ossona

Student at Paris School of Luxury

 

©2020 by Califorjay. All rights reserved